Archives de catégorie : La revue de presse

L’équipe 1 sous pression

equipe1H_2015

Après quatre journées de compétition dans la poule A de division régionale 2, l’équipe première masculine du Tennis-Club de Fontaine-lès-Dijon, avec, à son compteur, trois défaites pour une victoire, jouera sa survie dimanche sur les courts de Nevers ASPTT 4.

Les coéquipiers de Gaël Finot ont mal débuté dans ces championnats, concédant, lors des deux premières journées, deux défaites sur le même score (2-4) ; la première à domicile face à Genlis puis la seconde à l’extérieur sur les courts des Icaunais de Moneteau. Il est vrai que sur ces deux rencontres globalement, les classements respectifs des équipes en présence étaient favorables à leurs adversaires. Pour le troisième match, la tendance classement était favorable aux Fontenois. Ils ont confirmé le pronostic et en ont profité pour engranger à cette occasion leur première victoire dans cette compétition (4-2 à l’extérieur à Paray-le-Monial). Lors de la quatrième et avant-dernière journée, ils se sont inclinés sèchement 0-6 devant Quetigny.

Victoire impérative pour garder espoir. Reste maintenant à envisager la suite. La dernière rencontre sera disputée sur les courts de Nevers ASPTT, une formation qui, après quatre rencontres, n’a pas encore goûté aux joies de la victoire (trois défaites sur le score 2-4 et la dernière 0-6), alors qu’ils présentent un team dont les numéros 1 et 2 sont classés respectivement 4/6 et 5/6. Quelle équipe vont-ils présenter dimanche pour recevoir Talant alors qu’ils sont déjà condamnés à la descente ? C’est peut-être là que se trouve la clé du maintien pour Aurélien Arseguel et les siens. Quoi qu’il en soit, les joueurs sont motivés et joueront leur va-tout à fond afin de n’avoir aucun regret. Actuellement ex aequo avec Paray-le-Monial, les Fontenois n’ont d’autre alternative que de gagner en espérant que, dans le même temps, les Saône-et-Loiriens baisseront pavillon devant Quetigny, une équipe susceptible de jouer l’accession puisqu’elle est actuellement en tête, ex aequo avec Genlis.